smarthalo

L’assistant GPS vélo de Smarthalo

Cyclelabs a présenté au CES de LasVegas son assistant GPS Smarthalo. Cet accessoires vélo permet entre autre de suivre un itinéraire sans avoir à regarder le parcours sur son application mobile. La campagne de levée de fond Kickstarter, atteinte dès le premier jour, a permis à la société de Montreal de récolter plus de 500…



BAMCity_Bike

Baramind City, le guidon anti-vibration

Baramind est une société francaise spécialisée dans la fabrication de cintre pour vélo. Les produits, fabriqués en France, ont la particularité d’intégrer un système de filtration des chocs, protégeant ainsi le cycliste des imperfections du sol. Historiquement portée sur le marché du VTT, Baramind propose désormais une gamme de cintre adapté aux vélos urbains.

 

Déballage du Baramind City

Le guidon est livré protégé dans un carton maison, bien arrimé. A l’ouverture, pas de doute, nous sommes bien sur un guidon ville. La forme tranche avec le reste de la Gamme Baramind plus sportive et suggère une utilisation plus tranquille.

Toutefois, l’aspect noir mat et les inserts blancs situés au centre lui donne un aspect qualitatif et design. Ca tombe bien, il est adapté au potence en 31,8 mm, un équipement plutôt visible sur des vélos urbains moyen/haut de gamme.N’essayez pas de le plier à main nue, celui-ci ne bronche bien évidemment pas, même posé sur l’angle d’une table. D’une longueur de 62 cm, ce cintre restera confortable même pour les grands gabarits.

 

BAMCity_ride

Montage du cintre

Pour ce test, mon cargobike Bullitt est le vélo idéal. A vide, la rigidité du cadre couplée à des Schwalbe Marathon Greenguard en 1.50 gonflé à bloc (5 bars) est un véritable supplice lorsque viens le moment de traverser le centre historique de Rennes. L’installation se passe sans encombre jusqu’au moment d’enfiler les poignées.

Mes Ergon GP1, pourtant desserrées à fond, se frayent difficilement un chemin sur le cintre. Le traitement recouvrant le cintre semble en effet apporter une sur-épaisseur rendant le montage de poignées plus compliqué. Quelques ml de produit à vitre plus tard, le poste de pilotage est enfin prêt. Une bonne nouvelle toutefois, les traces de montage apparaissant sur la couche de protection du cintre s’envolent au premier essuyage.

Une vidéo de montage est d’ailleurs disponible sur la chaine Viméo de la marque, pour aider les nouveaux propriétaires à installer leur BAM City.

Comment installer votre guidon BAM City from BARAMIND-BIKE on Vimeo.

Essai Statique

A l’arrêt, la sensation de suspension est presque angoissante. Debout sur les pédales, le guidon plie littéralement sous le poids du cycliste. L’effet de suspension est réèl et promet un toucher sur route complètement différent par rapport à un cintre classique. Malgré le sérieux de la conception, c’est avec une petite appréhension que je part pour trois semaines d’essai de ce BAM City.

 

Bilan de l’essai

Dynamisme et Ergonomie

Une des craintes prinicpales sur des accessoires apportant du confort et de voir le dynamisme global de sa monture baisser. Avec le City, il n’en est rien ! En relance musclée, le Baramind City est imperturbable. Un très bon point pour ce produit plutôt destiné aux cyclistes dynamiques.
Sur cet essai, le BAM City remplacait un cintre droit. Pour autant, la position offerte ne choque pas. Je dirais même qu’elle forme avec les GP1 le couple parfait : les angles (backsweep de 20° t Upsweep de 5°) choisis par Baramind et l’ergonomie des poignées Ergon permettent un placement idéale des poignets sur le poste.

Un cintre Design

Tout d’abord, d’un point de vue esthétique, il faut le dire, le Baramind City en jette. La livré noir et blanche est du plus bel effet, même sur un cadre de couleur autre que noir ou blanc. La sportivité est ici clairement assumée et la technicité et l’innovation du produit interpelle les amateurs. Cela n’apporte rien quand on roule, mais c’est un détail qui compte.

Bullitt_Baramind_City

La ville, son terrain de prédilection

En pratique, c’est en centre ville que ce cintre m’ai apparu le plus utile, pour ne pas dire indispensable sur pavés ou chaussée déformée. Là ou les jambes sont capables d’encaisser les chocs, les bras, naturellement plus exposés, adoptent finalement ce Baramind City d’emblée. Il filtre la majorité des vibrations et soulage ainsi tout le tronc. D’un point de vue sécurité, il permet également de garder les doigts sur les freins même quand ça secoue. Un atout en ville, où le danger est partout.

Voici un Making Of des essais du BAM City, réalisés par Baramind grâce à des accéléromètres développés par ShiftUp.

Au long cours

L’autre partie du test était constitué d’un parcours de 20km péri-urbain. L’intérêt de l’amorti s’est montré ici moins flagrant même si la combinaison filtration-position confère au trajet plus long un confort certain, surtout sur bitume. En dehors d’une utilisation urbaine, le BAM City peut-être en somme intéressant dans le cadre de sorties longues. La fatigue générée par les vibrations sur des rides de trekking ou de randonnée est atténuée et décuple le plaisir du voyage…

 

Conclusion

Le problème de confort est primordial dans le choix d’un vélo. Pour celles et ceux qui pourtant ont besoin d’un vélo performant pour avaler les kilomètres quotidiens, les systèmes de suspensions classiques sont la plupart du temps synonyme de poids supplémentaires. Finalement, ce cintre Baramind City est un excellent choix dans une logique de confort ET de dynamisme, qui ravira tout cycliste urbain faisant attention à son look.

Totalement bluffant sur des revêtements cassants, il se révèle être une excellente solution pour qui souhaite plus de confort à moindre coût et sans perte de performance. Vendu 59€, ce modèle City est un petit concentré de technologie accessible.

Le Baramind City est de plus conçu et fabriqué en France, un argument qui ne manquera pas de faire mouche au moment du choix. Reste aux professionnels de proposer cette alternative…

 

 

Test BAM City – Making of from BARAMIND-BIKE on Vimeo.

 

Crédits Photos : Baramind

 

 



Logo AirDonkey

La location de vélo entre particulier sans contraintes de Air Donkey

AirDonkey est un projet participatif qui propose de faciliter la location de vélo. A mi-chemin entre le vélo-libre service et la simple location entre particulier, le système mis en avant par AirDonkey vous permet de transformer n’importe quel vélo non utilisé en Vélib : cela dépanne et vous rapporte de l’argent facilement. Utilisation du parc…



Alpha, vélo à hydrogène

Alpha, premier vélo à Hydrogène

Après les flottes de Vélo électrique en libre service de JC decaux, une entreprise basée à Bidart à dévoilée début Octobre un vélo à pile à hydrogène nommé Alpha. Cette version définitive, amorcée 2 ans plus tôt par le concept bike Alter Bike (sous la marque Gitane), sera destinée dans un premier temps aux entreprises…



eclairage-vélo-bike-balls

Bike Balls Bicycle Light

Dans le monde des petits éclairages pour vélo, l’imagination des designers est de mise. Je pensais avoir vu toutes les formes et coloris possibles, sur des formats variables. Pourtant, la Bike Balls Team propose, toujours sur Kickstarter, un concept plutôt bien vu à l’approche de la fête des mères…. D’un point de vu technique, le…



urban-ottolondon-denim

Urban, le poncho chic à l’anglaise

Le poncho est au cycliste ce que le K-Way est au marcheur : c’est moche, on sue et c’est moche. Beaucoup de marques se sont lancée sur ce marché pour nous offrir des modèles plus pratiques, plus jolis et classes. Le Fulap (comprenez fuck la pluie) de Spad de Ville en est un bon exemple…



velib-vls

E-VLS, le futur du vélo partagé

JCDecaux, leader sur le marché du vélo partage ou libre service, a annoncé courant avril la venu d’un nouveau produit sur ce marché : l’E-VLS. En combinant les avantages du système de partage et du vélo à assistance électrique, l’entreprise espère ainsi renouveler l’offre et rester en tête sur le marché français. Reprenant les atouts…



Waterbike-Schiller-S1

Schiller S1, le vélo aquatique

On a tous testé un jour le pédalo pendant des vacances au bord d’un lac. Pour les amoureux du vélo, cette entreprise n’est jamais très concluante : c’est lent, lourd et on a mal au fesses. La marque Schiller révolutionne le concept avec le S1, un projet de vélo aquatique rapide et transportable mis en…



indemnité pour salarié cycliste

Indemnité kilométrique vélo : le bilan

Dans le cadre du plan d’action « mobilités actives », le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie avait expérimenter l’indemnité kilométrique vélo durant 5 mois. L’idée était alors d’inciter les salariés à troquer leur véhicule à moteur contre un vélo. Les entreprises partenaires versaient alors 25 centimes d’euros par kilomètre parcourus aux apprentis cyclistes. Alors…




Penelope-1411654688

The Cyclist : la bagagerie vélo cuir

Si les innovations technologiques ont permis de proposer aux cyclistes des vêtements adaptés à leur utilisation, certains aficionados de la mode continuent d’en pincer pour les matières nobles comme le lin ou encore le cuir. Une jeune designer, Julie Thissen, travaille justement sur un projet de bagagerie en cuir pour le/la cycliste urbain(e). 

Le projet, « thecyclist« , est donc le fruit du travail de recherche de Julie Thissen, à la nationalité française et allemande. La facilité, l’élégance et la sécurité ont orientés la création de cette ligne spécifiquement destinée à tout ceux qui ne veulent pas faire de compromis. En ressort cette collection unique, qui présente la particularité d’être sécurisante en plus d’être esthétiquement réussie. L’intégration de pièces réfléchissantes et géométriques dans la construction de cette gamme apportent style et visibilité pour les virées nocturnes. Voyez plutôt :

Claude

Ce sac à dos vintage, unisexe, est le modèle phare de cette série. Avec un compartiment pour ordinateur portable, et une poche externe pour les clés ou votre smartphone, ce sac à dos est parfait pour les sorties nocturnes.

thecyclist-Claude-bags

 

Penelope

Le modèle Pénélope est certainement le plus consensuel des trois. Ce sac portable à l’épaule présente un volume conséquent et intègre intelligemment une ceinture ventrale supplémentaire, à l’instar de la sacoche Vaude Augsburg. Cela lui permet de tenir bien en place sur le dos des plus déterminées d’entre vous ! Un must have pour les femmes dynamique et élégante. A priori disponible en bleu et marron, vous trouverez plus d’information ici.

thecyclist-penelope-sac

 

Maddalena

Petit dernier de l’offre, ce dernier est un sac aux lignes rectangulaires et minimalistes. Doté d’une unique lanière, il est à mon avis plus destiné à atterrir dans un panier avant à maille métallique, histoire d’utiliser son système réfléchissant si particulier. Moins pratique mais très esthétique, il sera parfait pour les petites sorties du week-end habillées.

thecyclist-maddalena-sac

Pour financer la production de ces sacs, le projet a été déposé sur la plateforme bien connue de crowdfunding Kisskissbankbank. Une belle réussite puisque la collecte s’est terminée sur un joli 200%, soit près de 9000€ récoltés pour les 4 476 € prévus. Preuve que le concept tient la route et est attractif. La production des premières pièces devrait maintenant ne plus tarder…

 


Étiquettes: