Baramind City, le guidon anti-vibration

Baramind est une société francaise spécialisée dans la fabrication de cintre pour vélo. Les produits, fabriqués en France, ont la particularité d’intégrer un système de filtration des chocs, protégeant ainsi le cycliste des imperfections du sol. Historiquement portée sur le marché du VTT, Baramind propose désormais une gamme de cintre adapté aux vélos urbains.

 

Déballage du Baramind City

Le guidon est livré protégé dans un carton maison, bien arrimé. A l’ouverture, pas de doute, nous sommes bien sur un guidon ville. La forme tranche avec le reste de la Gamme Baramind plus sportive et suggère une utilisation plus tranquille.

Toutefois, l’aspect noir mat et les inserts blancs situés au centre lui donne un aspect qualitatif et design. Ca tombe bien, il est adapté au potence en 31,8 mm, un équipement plutôt visible sur des vélos urbains moyen/haut de gamme.N’essayez pas de le plier à main nue, celui-ci ne bronche bien évidemment pas, même posé sur l’angle d’une table. D’une longueur de 62 cm, ce cintre restera confortable même pour les grands gabarits.

 

BAMCity_ride

Montage du cintre

Pour ce test, mon cargobike Bullitt est le vélo idéal. A vide, la rigidité du cadre couplée à des Schwalbe Marathon Greenguard en 1.50 gonflé à bloc (5 bars) est un véritable supplice lorsque viens le moment de traverser le centre historique de Rennes. L’installation se passe sans encombre jusqu’au moment d’enfiler les poignées.

Mes Ergon GP1, pourtant desserrées à fond, se frayent difficilement un chemin sur le cintre. Le traitement recouvrant le cintre semble en effet apporter une sur-épaisseur rendant le montage de poignées plus compliqué. Quelques ml de produit à vitre plus tard, le poste de pilotage est enfin prêt. Une bonne nouvelle toutefois, les traces de montage apparaissant sur la couche de protection du cintre s’envolent au premier essuyage.

Une vidéo de montage est d’ailleurs disponible sur la chaine Viméo de la marque, pour aider les nouveaux propriétaires à installer leur BAM City.

Comment installer votre guidon BAM City from BARAMIND-BIKE on Vimeo.

Essai Statique

A l’arrêt, la sensation de suspension est presque angoissante. Debout sur les pédales, le guidon plie littéralement sous le poids du cycliste. L’effet de suspension est réèl et promet un toucher sur route complètement différent par rapport à un cintre classique. Malgré le sérieux de la conception, c’est avec une petite appréhension que je part pour trois semaines d’essai de ce BAM City.

 

Bilan de l’essai

Dynamisme et Ergonomie

Une des craintes prinicpales sur des accessoires apportant du confort et de voir le dynamisme global de sa monture baisser. Avec le City, il n’en est rien ! En relance musclée, le Baramind City est imperturbable. Un très bon point pour ce produit plutôt destiné aux cyclistes dynamiques.
Sur cet essai, le BAM City remplacait un cintre droit. Pour autant, la position offerte ne choque pas. Je dirais même qu’elle forme avec les GP1 le couple parfait : les angles (backsweep de 20° t Upsweep de 5°) choisis par Baramind et l’ergonomie des poignées Ergon permettent un placement idéale des poignets sur le poste.

Un cintre Design

Tout d’abord, d’un point de vue esthétique, il faut le dire, le Baramind City en jette. La livré noir et blanche est du plus bel effet, même sur un cadre de couleur autre que noir ou blanc. La sportivité est ici clairement assumée et la technicité et l’innovation du produit interpelle les amateurs. Cela n’apporte rien quand on roule, mais c’est un détail qui compte.

Bullitt_Baramind_City

La ville, son terrain de prédilection

En pratique, c’est en centre ville que ce cintre m’ai apparu le plus utile, pour ne pas dire indispensable sur pavés ou chaussée déformée. Là ou les jambes sont capables d’encaisser les chocs, les bras, naturellement plus exposés, adoptent finalement ce Baramind City d’emblée. Il filtre la majorité des vibrations et soulage ainsi tout le tronc. D’un point de vue sécurité, il permet également de garder les doigts sur les freins même quand ça secoue. Un atout en ville, où le danger est partout.

Voici un Making Of des essais du BAM City, réalisés par Baramind grâce à des accéléromètres développés par ShiftUp.

Au long cours

L’autre partie du test était constitué d’un parcours de 20km péri-urbain. L’intérêt de l’amorti s’est montré ici moins flagrant même si la combinaison filtration-position confère au trajet plus long un confort certain, surtout sur bitume. En dehors d’une utilisation urbaine, le BAM City peut-être en somme intéressant dans le cadre de sorties longues. La fatigue générée par les vibrations sur des rides de trekking ou de randonnée est atténuée et décuple le plaisir du voyage…

 

Conclusion

Le problème de confort est primordial dans le choix d’un vélo. Pour celles et ceux qui pourtant ont besoin d’un vélo performant pour avaler les kilomètres quotidiens, les systèmes de suspensions classiques sont la plupart du temps synonyme de poids supplémentaires. Finalement, ce cintre Baramind City est un excellent choix dans une logique de confort ET de dynamisme, qui ravira tout cycliste urbain faisant attention à son look.

Totalement bluffant sur des revêtements cassants, il se révèle être une excellente solution pour qui souhaite plus de confort à moindre coût et sans perte de performance. Vendu 59€, ce modèle City est un petit concentré de technologie accessible.

Le Baramind City est de plus conçu et fabriqué en France, un argument qui ne manquera pas de faire mouche au moment du choix. Reste aux professionnels de proposer cette alternative…

 

 

Test BAM City – Making of from BARAMIND-BIKE on Vimeo.

 

Crédits Photos : Baramind

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *