E-VLS, le futur du vélo partagé

JCDecaux, leader sur le marché du vélo partage ou libre service, a annoncé courant avril la venu d’un nouveau produit sur ce marché : l’E-VLS. En combinant les avantages du système de partage et du vélo à assistance électrique, l’entreprise espère ainsi renouveler l’offre et rester en tête sur le marché français.

Reprenant les atouts mécaniques du célèbre Velib, le petit nouveau disposera d’un moteur dans la roue avant. La batterie, de la taille d’un livre, sera disponible en location et assurera 10kms d’autonomie. Un chiffre faible par rapport aux VAE actuels, mais déjà quatre fois supérieure à la distance moyenne parcouru en France à vélo. L’idée n’étant pas de faire de la randonnée, mais simplement de rendre plus aisée l’utilisation de ces vélos souvent lourd et inadaptés aux reliefs escarpés de villes comme Lyon. L’autre enjeu est d’agrandir le rayon d’action du service, et donc d’augmenter son pouvoir de séduction.

Pour les plus technophiles, une application permettant à votre smartphone de communiquer avec l’engin sera disponible. On pourra notamment surveiller la charge de la batterie ou encore s’émerveiller devant nos kms avalés. Vu la tendance actuelle, il y a fort à parier que l’aspect social fera aussi partie des interactions possibles du système. Une belle innovation en tout cas, qui pourrait profiter aux secteur du VAE comme l’a fait pour le vélo de ville l’offre actuelle de VLS.

velo-electrique-libre-service

One Comment

  • Excellente nouvelle ! De la même manière que le vélib a beaucoup participé au retour du vélo à Paris, grâce au Evelib beaucoup d’idées reçues sur le vae vont sans doute changer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *