La location de vélo entre particulier sans contraintes de Air Donkey

AirDonkey est un projet participatif qui propose de faciliter la location de vélo. A mi-chemin entre le vélo-libre service et la simple location entre particulier, le système mis en avant par AirDonkey vous permet de transformer n’importe quel vélo non utilisé en Vélib : cela dépanne et vous rapporte de l’argent facilement.

Utilisation du parc de vélo non utilisé

Originaire du Danemark, où le nombre de vélos dépasse celui du nombre d’habitants, Erdem Ovacik est parti d’un constat simple : si l’économie de partage fonctionne pour la voiture ou l’immobilier (Uber et Airbnb), elle peux contribuer à promouvoir l’usage du vélo et créer de la valeur. Les vélos qui traînent au fond du garage vont pouvoir être injecté dans ce réseau de partage que veut créer AirDonkey. Les touristes, les voyageurs d’affaires ou encore les utilisateurs occasionnels vont alors avoir accès à un parc de vélo en toute simplicité.

L’avantage de AirDonkey

La location de vélo n’en n’est pas à ses débuts. Les loueurs de vélos, localisés dans des zones principalement touristiques, ont vu arriver les services de vélos partagés, subventionnés, sur le secteur de la location courte durée et très courte durée. Un marché qui intègre doucement les avantages apporté par l’avènement d’internet et des objets connectés.

Air Donkey associe ainsi intelligemment économie de partage et technologie : un vélo, une application et un antivol connecté permettent à n’importe qui de louer son vélo, n’importe quand et n’importe où, sans être présent physiquement lors de la transaction. Une liberté qui reste peut-être le principal frein des services traditionnels de location entre particuliers.

Un système d’antivol déjà éprouvé à Copenhague par Donkey Republic, dont AirDonkey est un service, qui utilise cette technologie pour son propre parc de vélo réparti dans différents quartiers. Plus besoin de borne alimentée, les vélos sont disponible 24/24 et 7/7.

 

vélo Donkey Republic
Le Donkey original

En pratique, comment ça marche

Dans un premier temps, le futur loueur achète un kit AirDonkey ( autour de 80$) comprenant des autocollants, un antivol de roue arrière connecté et un « tableau de bord » permettant d’expliquer le fonctionnement aux éventuels locataires. Une fois son vélo « Donkisé », on créer un compte qui donne accès à la plateforme en ligne et l’application. Reste à créer le profil de son vélo (photo, prix…) et de le placer dans la rue.

 

AirDonkey-Kit
Le Kit AirDonkey sera vendu autour de 80$

 

 

Après réservation, le locataire utilise alors l’application pour désactiver l’antivol et prends possession de votre monture. Si vous avez ponctuellement besoin de votre vélo, il vous suffit de mettre à jour le calendrier de disponibilité du vélo, à la manière de ce qui se fait sur drivy.fr (location de voiture entre particulier) par exemple.

 

 

App Unlocking Images
Location via l’Application AirDonkey

 

AirDonkey a besoin de vous !

Hébergé sur le site de crowdfunding Kickstarter, la startup a besoin de lever un minimum de 250 000 couronnes danoises, soit environ 33 500€. Plus de la moitié de l’objectif est pour le moment atteint, avec encore jusqu’au 26 Novembre pour faire un don. Si vous souhaitez un jour voir arriver chez vous un kit AirDonkey de la Donkey Republic, participez !

 

Photos : airdonkey.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *