Réglage de vitesses : Shimano Nexus 3

Shimano Nexus 3

Le moyeu Shimano Nexus 3V est, dans la catégorie des moyeux à vitesses, l’un des plus répandu. Archaïque et robuste, ce système est par exemple plébiscité pour les vélos en libre service (Velib’, VeloStar, Bicloo). Egalement présent sur nombre vélos de ville, il peut nécessiter un petit réglage de temps à autre.

Problèmes de vitesses récurrents

Des vitesses qui sautent, la sensation de ne pas accrocher la troisième ou de pédaler dans le vide doivent vous mettre la puce à l’oreille. D’apparence barbare, le petit moyeu de Shimano est en fait très simple à régler, contrairement à un dérailleur arrière classique. Grâce à un boitier de sélection externe, qui contient une fenêtre d’indication claire et précise, va vous faciliter la vie.

Principe de sélection de vitesse

Pour commencer, il faut comprendre le principe de base de sélection d’une vitesse. La poignée tournante possède un indicateur pour la vitesse choisie. La flèche présente avec un « plus » indique le sens de rotation pour monter les vitesses (vitesse plus « dure ») lorsque vous souhaitez aller plus vite. A contrario, vous suivez le sens de rotation du « moins » si vous voulez faciliter le pédalage, dans une côte par exemple (comme en voiture).
Le cable qui parcours l’intérieur de la gaine noire jusqu’à la roue est tiré vers vous quand suivez le « plus », et détendu lorsque vous suivez le « moins ».

poignée Shimano Nexus 3

Le boitier sur la roue arrière

Concernant le fameux boitier, vous verrez sur le dessus une vitre avec un voyant jaune qui se déplace à l’intérieur. Si vous montez les vitesses, il se déplace vers l’intérieur de la roue. En descendant les vitesses, donc en détendant le câble, le voyant jaune s’écarte de la roue. Si tel n’est pas le cas, soit la vitre est sale, soit la peinture du voyant est partie. Sur cette même vitre se trouve deux petits traits fins fixes. Ces deux repères vont vous aider pour le réglage de votre vélo.

Première vérification

Première chose, vérifiez que le boitier est bien enfoncé sur l’axe de la roue arrière. Pour cela, dévissez le boulon situé à l’arrière avec une clé plate de 10mm. Un quart de tour devrait suffire. appuyer sur le boitier dans l’axe de la roue pour vérifier qu’il est bien en place. Resserrer sans effort le boulon (j’ai bien dit sans forcer) avec la clé.

Réglage du serrage du boitier

Le réglage des vitesses

Le réglage en tant que tel va s’effectuer justement sur cette tension de câble. Au niveau du boitier, la gaine noire entre d’abord dans une « goulotte » qui fait la jonction entre les deux. Pour commencer, dévisser le petit écrou le plus près du boitier avec une clé plate de 10mm. On dévisse bien sûr dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ensuite, tout dépends de la situation.

Dévissez le contre-écrou

Si le voyant jaune, en deuxième vitesse, se trouve au milieu des deux traits, ne changez rien, c’est parfait !

Si il se trouve trop vers l’intérieur de la roue, il faut détendre le câble. Vissez alors la goulotte sur le boitier jusqu’à ce que l’indicateur jaune se trouve entre les deux traits.

Si il se trouve vers l’extérieur, dévisser la goulotte du boitier.

réglage du Nexus 3

A chaque étape, effectuer un aller-retour de la poignée pour vérifier que le réglage est optimal. Une fois terminé, revissez le petit contre écrou avec la clé plate : vous avez réglé seul votre moyeu Shimano Nexus 3 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *